......***** « The Music Industry » ... Chapitre o5 ......

...
...

... ... ***** « The Music Industry »  ...  Chapitre o5   ... ...



« Bill ! On y va ! »
« J'arrive, j'arrive ... »
Grommela un androgyne de très mauvaise humeur.

Il quitta la chambre d'un pas pressé et descendit la longue volée de marches qui le séparait du rez-de-chaussée de la maison.

« Mm, tes habits, c'est bien comme ça. »

Bill hocha une fois de la tête et suivit Tom dans le garage sans dire un mot. Moins il lui parlait, mieux il se portait. La porte du garage fut rapidement ouverte et ils quittèrent la propriété quelques secondes plus tard alors qu'un lourd silence s'installait déjà dans l'habitacle de la Cadillac.

« J'aimerais que tu arrêtes de m'ignorer. »
« Et moi, il y a bien des choses que j'aimerais, mais que tu ne veux pas me donner, ou plus précisément, me rendre. »


L'androgyne croisa hostilement les bras sur son torse fin et tourna la tête vers la vitre fumée de la portière passager alors que le tressé soupirait lourdement.

« Arrête avec ça ... »
« Non, toi, arrête avec ça ! Pourquoi est-ce que tu ne me laisses pas partir maintenant ?!! »


Plus d'un an était passé depuis que la carrière d'Andreas avait décollé comme une fusée et à présent, il était même connu aux Etats-Unis, mais plus sous le label de Tom. Alors Bill voulait sa liberté, quoi de plus normal après tout ?

« Je t'ai dit pourquoi ; je veux qu'on me laisse tranquille et tu es la meilleure excuse qu'il soit. »

Bill s'esclaffa ironiquement et tourna la tête vers lui.

« Arrête ça, tu pourrais très bien te trouver quelqu'un d'autre. On n'est pas obligé de continuer comme ça, c'est toi qui en as envie, c'est tout. »

Le producteur resta silencieux pendant quelques secondes.

« Oui, c'est vrai. Je trouve ça plutôt bien que tu sois à la maison quand je rentre et que tu fasses ce que je te demande quand je te le demande. »

Bill serra les dents.

« Tu n'as pas assez d'employés à ta botte dans ton entreprise ? Au cas où tu ne le saurais pas, j'avais une vie avant que tu ne décides de me séquestrer chez toi ! »
« Et qu'est-ce que tu faisais ? »


En à peine un instant, toute la colère qui habitait le corps de Bill disparut et son regard se fit lointain alors qu'il se laissait aller contre le cuir confortable du siège.

« J'étais danseur ... » Lâcha-t-il dans un souffle.

Tom lui jeta un rapide coup d'½il avant d'à nouveau porter son attention sur la route. Peut-être pouvait-il faire quelque chose à ce sujet-là ...



. . .

La soirée battait son plein.
Encore une fois, c'était une fête que la société de Tom avait organisée pour une bien sombre raison aux yeux de Bill, mais après autant de temps, il ne faisait plus vraiment attention à ce genre de choses. Il était d'ailleurs un peu perdu dans ses pensées en cet instant, observant distraitement les invités présents. Son regard ne changea pas, pas avant qu'il n'aperçoive une tête blonde peroxydé dont les yeux le fixaient intensément. Bill fronça les sourcils et recula d'un pas, poussant doucement Tom qui se tenait dans son dos. L'homme ne lui jeta même pas un regard ; il se contenta de passer un bras autour de ses hanches et de continuer sa discussion avec les hommes qui se tenaient à ses côtés. Ou du moins c'est ce qu'il fit jusqu'à ce qu'il ne sente Bill se laisser tomber contre lui, soudainement pris d'un vertige. Il porta alors immédiatement son attention sur lui et l'aida à se tenir debout, un regard inquiet sur le visage.

« Bill ? » Le questionna-t-il doucement. « Quelque chose ne va pas ? »

L'androgyne s'accrocha fermement à la manche de sa chemise avant de tourner la tête vers lui, un air perdu sur le visage.

« Andreas est là. » Souffla-t-il au bout de quelques secondes.

Tom fronça à son tour les sourcils et releva le visage, scannant rapidement la foule à la recherche du visage du jeune artiste qu'il avait signé presque deux ans plus tôt. Quand leurs regards se croisèrent, son visage se ferma et ses yeux se firent durs.

« Allons nous asseoir un peu plus loin. »

Bill, encore un peu secoué de revoir son ex-petit ami, accepta et se laissa docilement entraîner vers les canapés confortables qui se trouvaient dans le fond de la pièce.

« Tu veux un peu d'eau peut-être ? » Demanda Tom en retirant la flutte de Champagne pleine des mains de Bill.

L'androgyne hocha doucement de la tête et attendit qu'un verre ne lui soit présenté pour en boire quelques petites gorgées précautionneusement. Il posa ensuite le verre sur la table en verre devant lui et accepta le bras de Tom sur ses épaules ainsi que la légère traction qui l'incita à s'appuyer contre le corps du producteur.

Savoir qu'Andreas était dans la même pièce que lui lui donnait mal à la tête. Pourquoi était-il là ? Que voulait-il ? Après l'avoir si lâchement « vendu » à un autre, il avait tout de même beaucoup de culot de revenir ici, à Berlin, et d'oser le regarder droit dans les yeux comme si rien de tout cela ne s'était passé. Bill battit lentement des paupières et releva légèrement la tête, se retrouvant face à face avec Tom. Il avança doucement son visage vers le sien et posa ses lèvres sur les siennes, utilisant le seul moyen qu'il avait pour lui dire qu'il ne se sentait pas bien. Tom resserra instinctivement ses bras autour de lui et appuya un peu plus ses lèvres contre les siennes, posant une main sur sa joue pour la lui caresser légèrement.

« Je veux rentrer. » Souffla soudainement l'androgyne. « Je veux rentrer. » Répéta-t-il dans ce qui ressemblait à un sanglot étouffé.

Tom amena la tête du brun dans son cou et l'y logea fermement, caressant ses longs cheveux d'un geste affectueux, mais préoccupé.

« Dans dix minutes Mon C½ur, je te promets qu'on part dans dix minutes. »

Bill hocha une fois de la tête dans son cou avant de relever le visage pour le placer en face du sien et de l'embrasser à nouveau, les yeux brillants de larmes. Tom répondit à son baiser et ramena ensuite l'androgyne tout contre lui avant de tourner la tête vers l'un de ses collaborateurs, lui lançant un petit sourire désolé en prétextant que Bill ne se sentait pas très bien et qu'ils n'allaient donc pas tarder à partir.

L'androgyne était encore collé au flanc du producteur quand Andreas réussit à fendre la foule pour les rejoindre devant les canapés. Il s'éclaircit la gorge plutôt bruyamment, attirant ainsi l'attention du jeune couple en face de lui. Bill se pinça les lèvres et parcourut rapidement son visage du regard avant de baisser les yeux sur la main de Tom, posée près de sa cuisse. Il l'attrapa et la serra dans la sienne, Andreas serra les dents et le tressé haussa brutalement un sourcil.

« Tiens, mais ne serait-ce pas Andreas ? Que puis-je pour toi ? »

Le blond resta silencieux pendant quelques minutes avant de faire encore un pas en avant.

« Je voudrais parler avec Bill. »
« Je ne pense pas qu'il en ait spécialement envie. »
Répondit Tom du tac au tac.

L'androgyne soupira lourdement et leva des yeux fatigués vers lui.

« Que veux-tu Andreas ? » Demanda-t-il d'une voix lasse.
« J'aimerais te parler en privé. »
« Tout ce que tu as à dire, tu peux le dire devant Tom. Je n'ai rien à lui cacher. »


Andreas serra les poings avant d'attraper brusquement le bras de Bill et de le traîner vers l'avant du bâtiment. L'androgyne tourna des yeux affolés vers le producteur. Tom n'hésita pas une seule seconde ; il se leva et en quelques grandes enjambés à peine, eut rattrapé Bill et l'attira précautionneusement à lui avant d'arracher son bras de la poigne trop forte du blond en face d'eux. Bill se colla à lui et le tressé passa ses bras dans son dos, le collant contre son torse.

« Il ne veut pas te parler. » Siffla-t-il. « Sors d'ici. Tu n'as pas été invité à ce que je sache. »

Andreas et Tom se fixèrent en silence pendant plusieurs minutes, tous les invités autour d'eux observant la scène en silence eux aussi. Puis le blond fit un pas en avant et Bill recula, se glissant derrière Tom.

« Je veux Bill, et je l'aurai. » Dit-il avant de tourner les talons et de quitter la pièce, laissant derrière lui un androgyne complètement désemparé et un producteur fulminant.




...
...

Rien que pour vous !
Bonne lecture :)

...
...

Écriture : o8 Juillet 2O1O
Publication : o2 Janvier 2O14

*♥*♥*♥*
By Bael ® & Envy*
*♥*♥*♥*




...


... ... ***** « The Music Industry »  ...  Chapitre o5   ... ...

Tags : The Music Industry - Bael ®

Leave a comment

We need to verify that you are not a robot generating spam.

See legal mentions

Don't forget that insults, racism, etc. are forbidden by Skyrock's 'General Terms of Use' and that you can be identified by your IP address (54.161.116.225) if someone makes a complaint.

Comments :

  • Smissou-TH

    20/01/2014

    J'adore les premiers chapitres de cette fiction, c'est un délice à lire...
    J'ai beaucoup aimé le début, le contexte, l'histoire et tout et tout, et ce chapitre en particulier me plaît énormément !
    J'espère que Bill pourra reprendre sa danse et faire quelque chose de sa vie à part jouer un rôle qui ne lui appartient pas...
    Andréas peut aller voir ailleurs, même si je crains que sa célébrité ne le rende plus euh... Puissant...?
    Bref, j'ai hâte de lire le prochain chapitre, bonne chance pour l'écriture !

  • fic--bill-and-tom

    17/01/2014

    Bisss

    Jess

  • fic--bill-and-tom

    17/01/2014

    vite vite vite !!! ^^

  • fic--bill-and-tom

    17/01/2014

    Vraiment trop géniale cette fiction !!!! jespere qu'il y aura une suite bientot !!!! J'adore le fait que Tom et Bill se soit autant rapproché avec le temps!! Bill commence enfin a l'apprécié et j'adore !!! ^^ Vivement la suite !!!!

  • its-tomilicious

    02/01/2014

    hm je comprends pas vraiment pq Andréas fait son grand retour, soudainement, j'ai l'impression qu'il a une idée derrière et brrrr j'aime pas ça ! Heureusement que Tom semble se soucier de Bill en tant qu'être humain et non en tant que propriété privée... Ou non ? j'aime bcp ce nouveau rebondissement, j'espère qu'on pourra voir un peu plus d'amour entre Tom et Bill à l'avenir plutôt que ce qui a l'air d'être une situation froide où chacun se résout à accepter de l'autre ce qu'il veut bien lui donner, Bill son corps, et Tom la vie sauve...

  • nirvana-angelTH83

    22/05/2012

    apparemment je ne t'ai ruen suggérer donc mon idée est la danse: aprés que bill lui ais dis qu'il était danseur tom vois que bill est triste et s'ennuie donc pour lui changer les idées il lui fait aménager une salle avec tout le nécessaire. Bill semble revivre il retrouve le sourire ect... Un jour tom débarque à la salle et a un genre de coup de coeur en le voyant si gracieux, aérien, souriant... Suit un lemon plein de douceur (tom ne sait pas exprimer ses sentiments en parole alors il s'êxprime ainsi bill semble le comprendre et il y est trés réceptif et y répond avec tout son coeur et son corps) histoire sans paroles, rien n'est dis donc t'es pas piègée... Voili voilou tu me diras ce que tu en pense. Bisouxxxx

  • Tori-Os

    13/02/2012

    Ben gonflé le Andréas quand même ? Pauvre Bill il me fait de la peine car il semble qu'en réalité personne ne se préoccuper réellement de savoir ce qu'il veut ou ressent. Il a deux hommes à ses pieds et ils veulent juste le posséder. C'est un combat d'égo et de macho..pas d'amour

  • nirvana-angelTH83

    09/12/2011

    Bordel !! il manque pas d'air celui là ôser se repointer après l'avoir traiter ainsi,j'aurais été beaucoup moins pacifique ><

    Pour ta demande pourquoi ne pas montrer un autre visage de Tom genre il l'emmene en vacance et là il est plein d'attentions gentille (pqp il cuisine pour lui) il est charmeur et Bill craque il éprouve du désir rien est tronquer et ils font l'amour mais Tom reste Tom alors Bill reprend ses distances qu'en dis-tu?

  • Madness-of-an-Angel

    08/12/2011

    Bon, déjà, ce chapitre est super !
    j'en ai la chère de poule. Et des picotements au bout des doigts.

    En ce qui concerne les chapitres supplémentaires, ce serait une très bonne idée.
    Peut-être pourrais-tu en faire un seulement. Un peu plus court, avec beaucoup d'ellipse.
    Genre, Bill qui erre sans but dans la maison, qui s’ennuie. Il tente quelques fois des pas de danse et constate qu'il perd peu à peu son talent, il panique, déprime un peu. Il passe des moments devant la piscine, à la télé. Des repas sans une parole avec Tom. Tom qui essaye de se rapprocher de lui mais Bill ne s'en sent pas la force, etc. Rien de bien excitant comme dans ce chapitre, mais quelque chose pour montrer que le temps passe :)

  • You-Are-Inspiring-Me

    08/12/2011

    J'ai preféré commencer avec ça.
    J'ai beaucoup aimé le chapitre mais je pense aussi qu'il faut mettre un ou deux chapitre avant celui-là. On se perd un peu. Ca fait des mois qu'il vivent ensemble et on le ressent vers la fin, mais que vers la fin, au début Bill n'avait pas changé il était toujours aussi enervé que Tom l'aie enlevé. Je pense que Bill devrait etre plutôt las ou blasé parce qu'il aura l'habitude d'avoir Tom a ses cotés chaque jour ou un peu triste à cause de la routine, mais biensur qu'il exige sa liberté ... et qu'il aie un tout petit peu plus d'affection pour Tom.
    Pour les chapitres qu'il faut ajouteeeer :D
    Je dois t'avouer que je n'ai pas de trèèèèès bonnes idées ... après tout il ne peut pas se passer grand chose avec un Bill presque sequestré et un Tom avec un emploi du temps surchargé.
    Tu pourrais quand même faire une elipse d'une ou deux semaine, que Bill se familiarise un peu avec l'endroit (et Tom par la même occasion) et qu'il essaie de s'enfuir d'une façon ou d'une autre, genre il sympathise avec les domestiques tout ça et il trouve une solution pour sortir en douce, Tom biensur le rattrape. je pense que ca fera un chapitre assez long, pas trop court pas trop long, avec un petit resumé sur la vie de Bill dans la maison, la routine Tom tout ca et lorsqu'il s'enfuit.
    Et l'autre chapitre ca sera plus Tom qui punira Bill ( ou pas je veux pas que Bill subisse une torture morale T_T encore moins physique T_T ) ou lui fera juste comprendre que jamais il ne lui échappera, et une petite "réconciliation" peut etre ?
    Apres tu pourra poster ce chapitre, je pense que ca sera mieux, Bill et Tom seront plus habitués l'un à l'autre, Bill qui réclame toujours sa liberté, les lecteurs connaitrons beaucoup plus de détails sur leur vie de "couple" .. ET LE RETOUR D'ANDREAS-LE-CONNARD!

Report abuse